Search
13 juillet 2024

Accueil

L'ACFT est une association qui regroupe les francophones des communautés de St-Denis, Vonda et Prud'homme

Nouvelles de la Trinité (l'Eau vive)

Tous givrés à la cabane à sucre

Le 3 février, l’Association communautaire fransaskoise de Regina (ACFR) a bravé le froid pour offrir une activité culturelle dans le cadre du festival hivernal FROST à Regina. La fameuse cabane à sucre a accompagné l’ouverture officielle de l’événement, faisant la joie des visiteurs, petits et grands.

Les festivités se sont tenues au Centre du patrimoine de la Gendarmerie royale canadienne (GRC). Le festival FROST, qui a lieu du 3 au 12 février, constitue ainsi une belle occasion de se retrouver entre Fransaskois.

« On offre l’expérience de la tire d’érable en partenariat avec le Centre du patrimoine de la GRC, explique Coline Groux, coordinatrice de projets à l’ACFR. Le Centre nous a approchés en décembre et a suggéré qu’on anime une activité culturelle en lien avec le sirop d’érable. On avait déjà envie de planifier une cabane à sucre pour la communauté donc c’était l’occasion parfaite. »

La soirée s’est ouverte par une cérémonie durant laquelle des notables de la capitale se sont adressés à la foule constituée d’une centaine de personnes. Andrew Scheer, membre conservateur du parlement, Don McMorris, député de l’assemblée provinciale, et Sandra Masters, maire de Regina, ont tous parlé du festival et de leur fierté pour la ville.

« L’année dernière, le Festival FROST a été reconnu par le Globe and Mail comme l’un des meilleurs festivals hivernaux du pays », a ainsi souligné la maire.

Après la cérémonie, la cabane à sucre a constitué l’étape suivante pour les festivaliers. Plusieurs activités gratuites étaient offertes à l’intérieur du Centre du patrimoine de la GRC, dont un souper chaud, de la danse autochtone et une visite du musée.  

Une vieille tradition

Plaisir gourmand des Canadiens, la cabane à sucre est un endroit où sont fabriqués les produits à l’érable. « C’est une activité qui vient de la région du Québec, rappelle Martin Turcotte, chef cuisinier et enseignant, mais les Autochtones faisaient ça avant que les Européens arrivent au Canada. C’est eux autres qui ont fait découvrir ce phénomène. »

« On fait bouillir du sirop d’érable pour faire évaporer l’eau, poursuit le cuisinier de l’école secondaire Miller à Regina. Ensuite, on met le sucre qui reste sur la neige pour qu’il gèle afin de le rouler sur un bâtonnet en créant une sucette. »

Laura Chabot a profité de l’événement pour initier sa fille et son fils à ces saveurs sucrées entre deux jeux de ringuette au stade Co-operators. Ses enfants ont ainsi eu la chance de « se sucrer le bec » pour la première fois.

« On a parlé de la tire d’érable à l’école en tant que tradition hivernale, mais on n’avait pas eu la chance d’y goûter », témoigne Emily, élève à l’école Monseigneur de Laval, tandis que son frère entame son deuxième bâtonnet.  

Les enfants n’étaient pas les seuls à essayer la tradition québécoise pour la première fois. Des murmures en plusieurs langues se faisaient entendre autour de la cabane, dont le français, l’anglais et l’espagnol.

La sortie a pour but de « motiver les gens à sortir, jouer et s’amuser », a exprimé la maire de Regina. Et d’ajouter : « Pour une raison quelconque, les adultes oublient que sortir dehors et s’amuser est important. J’espère que le festival changera ça. »

Le Festival FROST est un festival qui célèbre les traditions et cultures hivernales. Pour retrouver des images ou des témoignages de l’édition 2023, rendez-vous sur le site web de l’événement.

Imprimer
4895 Noter cet article:
Pas de note

Activités en ligne et à La Trinité

À venir Exportation iCalendar

Association communautaire fransaskoise de la Trinité
C.P. 42
Saint-Denis
S0K 3W0
acft@baudoux.ca
Téléphone: 306.258.4624
Télécopieur: 306.258.2014
Copyright 2024 Portail fransaskois Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top